Retrouvez ON VEUT DU SENS ! sur les réseaux sociaux
INST. LKDIN. FB. PIN.

Sens

  |  Sens

Sortie « A la (re)découverte des lieux sacrés » à la Fontaine Sainte-Geneviève (Oise - 60). - SORTIE " Lieu Sacré " - Nos anciens, les celtes, puis les gallo-romains, avaient l'habitude d'honorer la nature et ses forces élémentaires (principalement les arbres, les pierres et les sources bénéfiques) grâce à des cultes rendus lors de fêtes temporelles. Le "culte des eaux" faisait déjà l’objet de pélerinages dans des sanctuaires dédiés. De nombreuses allusions à des divinités celtes et romaines (Divona par exemple) et de nombreux ex-votos thérapeutiques sont les indices de ces rites sacrés très répandus. Dès le début du 4° siècle, la religion catholique,

Que nous dit notre animal-totem ? Alors qu'on vient le chatouiller aux abords du 14 juillet, son jour préféré pour clamer la liberté, l'énergie du coq est au coeur de notre actualité française. En tant qu'animal totem, que vient-il nous dire ? Au coeur du poulailler, il symbolise avant tout l'énergie Yang qui agit avec fierté et détermination. En guerrier vigilant, le coq protège et surveille. Les japonais lui attribuent la vertu du courage et de la vaillance. Il a toujours été associé aux Dieux qui guident le voyageur et indiquent la route à suivre (Lug le celte, Mercure le romain ou Hermès le

Parfois, les lieux peuvent déstabiliser plutôt qu'accueillir. Ils peuvent devenir un point focal de tensions, de conflits, de fatigue ou même de maladies. Quand les maisons ou les lieux de travail ne remplissent plus leur rôle de cocon ou de catalyseurs d'échange, comment les réharmoniser ? Certains pensent que les lieux sont victimes du passé, des énergies, des voisins, des âmes errantes

Pourquoi du Sens ? J'ai créé "On veut du sens !" en 2014 après avoir eu l'intuition qu'il devenait désormais impératif de réhumaniser notre société. Redresser la barre pour ne pas filer toutes voiles dehors vers les récifs - Sortir de ce mauvais rêve qui nous ramène chaque matin à n'être que des pantins destinés à subsister - Se souvenir de notre rôle, de notre humanité, de notre puissance au delà des apparences. Une seule chose pouvait lier ces problématiques : le sens ! Pourtant, ce mot dont l'usage s'est démultiplié au point que nous l'entendons désormais plus de 10 fois par jour,

N'avez-vous pas l'impression que, souvent, nous nous sentons un peu (voire beaucoup) trop à l'étroit dans nos jobs quotidiens ? Dans un contexte d'inquiétude économique généralisée, on confine beaucoup de salariés dans un rôle d'exécutant. Appliquer les consignes et être contrôlé : voila qui, jour après jour, mine le moral de nos employés et de notre économie. Dans une récente étude menée en collaboration avec Gallup et Ipsos, Isaac Getz, chercheur et professeur à l'ESCP Europe, démontrait ce que nous suspections déjà : - (seulement) 11% des salariés sont ENGAGÉS (c'est-à-dire qu'ils sont motivés, s'engagent et sont prescripteurs) - 61% (quand même) sont

    Newsletter